La langue occitane

langue-occitane

Définition de la langue occitane

La langue occitane, également appelée « langue d’oc », est une langue romane parlée en Occitanie. Cette dernière est une vaste région regroupant des régions administratives de la France et incluant d’autres États limitrophes. C’est ainsi que la langue d’oc est parlée notamment dans des régions du Sud de la France telles que la région Midi-Pyrénées, ou encore le Limousin, la région Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur ; au-delà des frontières françaises, on parle également l’Occitan en Espagne, plus précisément dans le Val d’Aran en Catalogne, en Italie et à Monaco.

Histoire de la langue occitane

Langue romane, la langue d’oc ou Occitan puise ses sources linguistiques dans le latin mais également du registre linguistique gaulois. L’Occitan est ainsi une langue vernaculaire qui s’est formée progressivement dans les anciennes colonies romaines, dans la vaste région qu’on appelle aujourd’hui l’Occitanie, et qui constitue un mélange complexe de dialectes autochtones et de latin. C’est ainsi qu’il s’est formé plusieurs et non un seul dialecte occitan. La langue occitane n’est donc pas une langue homogène.

C’est au Moyen Age que l’Occitan s’affirme tout particulièrement : c’est ainsi que la langue occitane est très présente dans la littérature, avec notamment les troubadours qui s’illustraient dans cette langue vernaculaire auprès des plus prestigieuses Cours d’Europe. Toujours au Moyen Age, elle fut également utilisée dans le domaine de la science, du droit, et même dans le commerce.

Le développement rapide de l’Occitan sera freiné au XVIè siècle par l’édit de Villers-Cotterêts qui, en 1539, imposera comme langue administrative et officielle unique le français. Cette forte restriction aux langues régionales telles que la langue occitane aura duré jusqu’au XXè siècle, plus précisément jusqu’en 1951 avec la loi Deixonne. De part cette dernière, l’État français a intégré dans le concept de l’exception culturelle française les langues régionales comme faisant partie intégrante du patrimoine culturel français.

La culture véhiculée par la langue occitane

La langue occitane véhicule une culture occitane bien spécifique. Cette culture occitane a trouvé un écho remarquable notamment dans la littérature et les mouvements artistiques, tels que le théâtre baroque, l’opéra… Sur le plan littéraire, la culture occitane a été véhiculée par les troubadours au Moyen Age, mais a surtout été marquée par le Prix Nobel de littérature attribué à Frédéric Mistral, écrivain en langue d’Oc, en 1904.

La langue occitane de nos jours

Si la langue occitane a connu un essor prodigieux au Moyen Age, il s’est caractérisé à partir du XVIè siècle par un déclin progressif car ayant été cataloguée comme langue indigène et autochtone, jugée menaçante à certains égards pour l’unité de la langue nationale française. Mais depuis le XXè siècle, le contexte socio-culturel et politique en France et en Europe est redevenu plus favorable au régionalisme et aux spécificités culturelles des peuples autochtones.

C’est ainsi qu’une loi française de 2008 a renforcé la position déjà adoptée par la loi Deixonne de 1951, à savoir la valorisation et la promotion des langues régionales de la France, dont l’Occitan. Ailleurs, en Italie par exemple, l’Occitan est également protégé par une loi spécifique sur les minorités linguistiques. Quant à l’Espagne, l’Occitan est devenu une langue officielle en Catalogne depuis 2006.

1 réflexion sur « La langue occitane »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *